Communication, arrogance et indépendance

Aujourd’hui, en position héliotrope, un cigare pour aider à la réflexion, avant de m’attaquer à la refonte d’une fiche pour un client, j’ai lu avec attention deux articles dans le journal « La Croix » qui ont suscité mon intérêt en cette période où l’on entend parler de scandale, de catastrophe nucléaire, de catastrophe financière, qui empuantissent, comme le dit mon ami Denis Tricard des DNA, le climat public. Deux articles qui font respirer et  surtout font sortir de l’ère de l’inquiétude pour inciter à la réflexion et peut-être à l’action.

L’un est le portrait d’un homme que j’apprécie: François Sureau. ENArque, avocat, écrivain, homme de pensée, donc d’écriture, homme d’action, fait l’objet d’un portrait presque admiratif, uniquement centré sur l’écrivain. Le journaliste montre son cheminement intellectuel fortement imprégné de la culture jésuite et souligne qu’il refuse de se dévoiler totalement. Pourtant il accepte de dire qu’il est devenu catholique de rite byzantin,  parce qu’il « aime cette idée non doloriste que la crucifixtion et la résurrection sont inséparables« . Pourtant il accepte de dire que sa perception initiale du métier d’écrivain avait évolué: « J’ai découvert […] que l’activité littéraire était beaucoup plus profondément engageante que je ne le pensais« . Dans ces conditions, peut-on longtemps se soustraire au regard profond des autres? N’y-a-t-il pas une forme d’arrogance à vouloir rester indépendant, à ne pas vouloir se dévoiler? Pourquoi accepter alors un interview sur deux pages?

L’autre article est en fait l’extrait du discours de Benoit XVI devant le Parlement allemand. Le souverain pontife y développe sa conception de l’action politique. J’en retiens le rappel de  la requête de Salomon à Yahvé qui la sollicitait: « Donne à ton serviteur un cœur docile pour gouverner ton peuple, pour discerner entre le bien et le mal« . (1 R 3,9). De cette demande, le pape tire une leçon: « […] dans le processus de formation du droit, chaque personne qui a une responsabilité doit chercher en elle-même les critères de sa propre orientation. […] dans les décisions d’un homme politique démocrate, la question de savoir ce qui correspond maintenant à la loi de la vérité, n’est pas aussi évidente. »Plus loin, une autre phrase « Il faut ouvrir tout grand les fenêtres, nous devons voir de nouveau l’étendue du monde, le ciel et la terre, et apprendre à utiliser tout cela de façon juste. » En tant que citoyen catholique, je me sens interpellé et attiré vers l’approfondissement de la réflexion sur le sujet.

Alors pour quoi lier ces deux articles: je pense que François Sureau, qui par ailleurs a eu une existence politique dans la haute administration, a refusé un certain nombre d’attitudes au cours de ces cinq dernières années,  réfléchit aux mêmes thèmes que le Pape. Chacun doit cheminer. Il peut y avoir parfois partage public, parfois non. Parfois il est possible d’afficher, parfois non. On peut ouvrir la fenêtre sans pour autant s’y exposer.

Communiquer ce n’est pas forcément imposer à l’autre sa pensée, c’est aussi respecter le fait que l’autre pense différemment. C’est accepter l’indépendance du cheminement personnel de chacun. L’indépendance n’est pas forcément arrogante. Communiquer c’est aussi parfois rester silencieux pour regarder autour de soi, « ouvrir les fenêtres ». Communiquer, c’est aussi s’adapter pour à terme mieux partager.

Dans mon bureau, le soleil ne pointe pas l’après-midi, malgré la fenêtre grande ouverte.

Tiens au fait, je crois justement que « communication, indépendance et arrogance » est précisément le cœur de mon travail cet après-midi. Çà vous dit?

Publicités

2 réponses à “Communication, arrogance et indépendance

  1. je suis très fier d’être cité par toi, mon ami Jean-Luc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s