Paradoxe de la communication?

Dans Les Echos du 5 octobre, François Bayrou donne un interview dans lequel il critique le président de la République à propos de sa visite en Libye: « Il est dans l’erreur contemporaine qui laisse croire que seule l’image compte« .

En même temps, dans La Croix du 8 octobre, Eric-Emmanuel Schmitt explique: « aujourd’hui pour se faire entendre, il faut murmurer« .

Image, murmure. Visible, discret. Faut-il impérativement trouver des recettes en  matière de communication? Peut-on nier l’importance de l’image et celle du silence? La communication ne dépend-elle pas de l’environnement dans laquelle elle est conçue? N’est-elle pas le symbole de l’adaptation de celui qui communique?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s