La Rumeur: … on en reparle mais chuut!

Intéressant de constater que l’on reparle de la rumeur.

C’était au début de l’année le livre de Laurent Gailbraud (« Orchestrer la rumeur », Eyrolles) et hier le post synthétique de mon ami George Peillon sur le sujet:

Pour mémoire mon camarade Olivier Kempf avait interviewé Laurent Gailbraud pour son blog EGEA:

« 4/ Vous expliquez qu’une rumeur « se croit », mais « ne s’explique pas ». Et pourtant, vous affirmez qu’il faut « comprendre » la rumeur : d’où vient ce paradoxe apparent ?

Je pense surtout qu’une rumeur se ressent. Ce qu’il faut chercher à « comprendre » ce sont les ressorts humains qui sous-tendent le processus car ils sont récurrents. On pourrait synthétiser la question avec une seule interrogation : « qu’est-ce que mes contemporains ont envie d’entendre ? »

D’ailleurs, en terme d’influence, vous serez beaucoup plus efficace à comprendre les raisons de l’existence d’une rumeur que de chercher à la combattre. 91 % des rumeurs ont pour origine la haine et la peur. Il n’est pas besoin de beaucoup réfléchir pour voir sur quel registre il va falloir s’orienter. Quand vous aurez compris leur haine et leur peur vous devriez savoir ce qu’ils veulent entendre. Ceci devrait bien servir à quelque chose que cela soit aux politiciens ou aux chefs d’entreprises.

Vous souvenez-vous de la rumeur récente selon laquelle le président de la république serait mort ? Et puis pas mort dans son sommeil tranquillement mais dans un accident de la route avec relent de bain de sang.

C’était le 26 février 2012. A quelques semaines des présidentielles…« 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s