Tactique, communication et diplomatie

FdeStVictor@Marsattaqueblog A noter : la coordination de reprise de Gao – FS, troupes conventionnelles (françaises et africaines), appui-feu, etc. Du grd art militaire

Voilà un tweet qui résume certes une réussite tactique impressionnante, mais permet surtout de souligner que les planificateurs de la manœuvre ont pris en compte les impératifs politiques et diplomatiques.

Depuis le début de la crise malienne, la France proclamait qu’elle ne voulait pas agir seule. Le rezzou du milieu du mois l’a obligé à agir pratiquement seule.

Au bout de la deuxième semaine, elle affiche la capacité de ses forces à créer la surprise tactique et diplomatique. Maintenant les Africains sont là! Ce n’est plus la France seule qui monte au combat. Personne n’est dupe, c’est bien elle qui commande, mais elle affiche la confiance qu’elle met en des armées parfois injustement méprisées par certaines armées occidentales.

carte MAli

Ainsi elle favorise la poursuite de l’action vers le nord, souligne la solidarité franco africaine, son efficacité dans une opération techniquement difficile.

Mieux que des images? Certainement, car cette action laissera indubitablement plus de traces dans les relations franco-africaines que celles de la photo du masque. Le symbole passe par l’ancien fief islamiste.

Cà c’est de la com!

Publicités

Une réponse à “Tactique, communication et diplomatie

  1. Pingback: Tactique, communication et diplomatie | Défense, nouvelles technologies et communication en Europe et au niveau international | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s